Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil ADAPEI 70 Musique-enjeu
Pour aller plus loin
ADAPEI 70
  • 41 avenue Aristide Briand BP 60105 70002 Vesoul Cedex France
  • 03 84 78 51 00
  • cgrandjean@nulladapei70.org
  • MAUFFREY CHRISTINE
  • chmauffrey@nulladapei70.org


Musique-enjeu

  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par MAUFFREY CHRISTINE le 05/09/2012

Faire accéder la pratique du piano ou du synthé aux enfants déficients intellectuels et faciliter par la pratique musicale leur épanouissement social.

1 Accessibilité, axe sensibilité. Un atelier musique, une pratique instrumentale (synthétiseur) innovante, révolutionnaire, au sein d'un IME de l'Adapei 70 à Luxeuil accueillant déficients intellectuels et TED 6 à 20 ans, à ce jour 50 sujets ont profité de cet atelier. Prise en charge individuelle ou en petit groupe. Services proposés : apprentissage synthé avec résultats immédiats et progression graduée des difficultés, lecture de partitions adaptées,(main droite et main gauche bien différenciée par des couleurs différentes, signification des dièses et des bémols et de toutes les possibilités pianistiques par des pictogrammes clairs précis) traduction de partitions traditionnelles à la demande des personnes, aménagement de leur propre clavier et refonte de leur notice technique avec photos, symboles adaptés pour profiter au mieux des possibilités du synthé, utilisation des nouvelles technologies de communication avec logiciel adapté visualisant la partition de manière sonore toutes les actions nécessaires pour exécuter la partition. Activité régulière, fiche d'évaluation et de progression réalisée, supervisée par le créateur de la méthode, pianiste professionnel, compositeur

2 Pourquoi les mettre sur la touche. Rendre une pratique musicale possible, cultiver la persévérance, se donner du plaisir et renforcer l'estime de soi. Simplifier l'extraordinaire complexité de l'écriture musicale, symboliser de manière évidente la mélodie, l'harmonie et le rythme, visualiser ce qui se joue à droite ou à gauche sans possibilité de confusion. Avoir toute la précision du solfège, sans sa difficulté de compréhension et jouer la Lettre à Elise, les Beattles ou Indochine. L'attente principale est l'exécution d'un morceau simple mais complet avec le maximum de possibilités d'interprétation, de choix de l'instrument, du style, d'y inclure une introduction ou des variations entre les différents couplets, de programmer une fin et de s'y adapter, selon les choix, les goûts, la personnalité du sujet. Permettre une pratique musicale, un accès à la culture à un maximum de personnes même très démunies sur le plan intellectuel, le plaisir, la pratique, les échanges que cette pratique suscite changent la vision que l'on a du sujet et son implication dans la relation à l'autre, car ils sont appliqués et impliqués, on ne leur demande pas de copier sans foi.

3 Au doigt et à l'œil : L'expérience dure depuis 15 ans, au début le clavier était utilisé uniquement dans sa version « piano » les résultats étaient encourageants, nous ne jouions que l'aspect mélodique des chansons ou morceaux en respectant le rythme, cela permettait de faire jouer les deux mains mais alternativement, puis nous avons réservé la main gauche pour un petit accompagnement, celui-ci est alors simultané et implique de jouer les deux mains en même temps, enfin nous avons profité de toutes les possibilités du synthé ( sons variés, rythmes divers,) et surtout de la possibilité de former un accord nécessitant 3 ou 4 doigts avec un seul voire deux pour le rendre mineur ou 7ème. Le rendu est impressionnant, encourageant, vivifiant pour la personne accueillie. Les retentissements sur la personne sont importantes, confiance en soi accrue, relations sociales facilitées, présentation de soi à partir des capacités, des qualités et non à partir des manques, des déficiences. Il faut beaucoup de temps pour avoir un résultat « pianistique »vu les difficultés psychomotrices, d'organisation de la pensée des sujets mais très peu pour redonner de la confiance.

4 Adaptation sur mesure, méthode à leur portée: Cette action a pu être réalisée parce qu'inscrite dans la durée, donnée indispensable pour des enfants ayant des difficultés de concentration, de psychomotricité, de coordination:œil-doigts, latéralisation, lecture anticipée obligatoire pour un rendu musical de manque de confiance en soi, de manque d'appétences. Ressources humaines : les enfants et leur accrochage immédiats, Jacques Greys, créateur de la méthode et son immense expérience, les collègues et leur encouragement, les parents et leurs témoignages, bon nombre de parents ont acheté un synthé à leur enfant ou ont appris la méthode car il n'est pas nécessaire d'être musicien pour l'exécuter, la hiérarchie qui a suivi l'évolution du projet et l'a financé petit à petit et l'association qui accepterait d'en faire un élément de formation continue des TH adultes et des travailleurs sociaux qui voudraient partager l'expérience. Le temps de préparation des partitions est très long, si le travail en amont est bien fait l'exécution sera plus rapide, si une difficulté persiste il faut revoir le doigté ou admettre qu'elle intervient trop tôt, cela se construit aussi avec l'enfant.

5 Evaluer,évoluer, à l'aise dans leur corps plus que dans le record:L'expérience est très positive, la ponctualité,la régularité,l'acceptation de l'effort et le visage des apprenants en sont la preuve.L'expérience se construit petit à petit, à partir des difficultés et des possibilités de les dépasser, résultats inespérés au départ, trouvailles au cours de l'expérience, méthode toujours en construction, état de recherche psychopédagogique. Les enfants et ados sont très heureux de présenter leur talent devant les copains, les parents, lors de fêtes internes de l'établissement, tous progressent et le rendu puisqu'il s'agit d'une véritable orchestration est bluffant, vous pouvez entrer dans une boîte de jazz, ajouter une nappe de violon, une batterie, moduler le tout, intensifier l'interprétation, créer. Le conseil patience et persévérance, doser subtilement l'apprentissage et ce que l'enfant possède déjà de façon implicite, doser effort-réconfort, est à prendre en compte, apprendre à jouer, jouer à apprendre, et rester en alerte, en état de recherche, enfin profiter de ce moment qui est aussi une occasion de parler, d'accompagner «Sans la musique, la vie serait une erreur»Nietzsche

Concours: Concours HANDIPARTAGE 2012
Langue d'origine : Français
Mots-clés associés :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: