Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil AEDE Exposition Parcours de Vie au Domaine Saint-Jean et à la Résidence des Servins, France
Pour aller plus loin
AEDE
  • 5, route de Pézarches 75515 Hautefeuille France
  • 01 64 65 63 63
  • aede@nullaede.fr
  • Danièle Kubik
  • daniele.perier@nullorange.fr
  • Résidence des Servins


Exposition Parcours de Vie au Domaine Saint-Jean et à la Résidence des Servins, France

  • Résidentiel : Activité
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par Danièle Kubik le 29/11/2012

Exposition photo sur les parcours de vie des résidents de deux Foyer d'Accueil Médicalisés

Un projet né au sein de deux FAM de l’AEDE

L'Association des Etablissements du Domaine Emmanuel, AEDE, accueille des personnes atteintes de handicap mental dans 20 établissements en Seine-et-Marne et en Seine-Saint-Denis. Le Domaine Saint Jean, Foyer d'Accueil médicalisé se situe à Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux et la Résidence des Servins, Foyer d'Accueil Médicalisé, à Nanteuil-les-Meaux. Les deux établissements sont dirigés par Gilles Kubik, directeur territorial. Ces deux structures situées en Seine-et-Marne, font partie de l'AEDE.
A la Résidence des Servins, les équipes accueillent et accompagnent 47 personnes déficientes intellectuelles dont 5 en accueil de jour et 5 en Service d’Accompagnement à la Vie Sociale.
"Images et Parcours de vie" est un projet photographique mis en place pour accompagner les résidents des FAM à mener une réflexion sur leur parcours afin d'envisager au mieux l'avenir.

Retracer un itinéraire de vie

Le constat était que beaucoup de personnes arrivent dans l'établissement avec un dossier souvent peu rempli voir vide. Ils avaient peu de traces matérielles de leur vie passée dans les lieux (de nombreuses structures spécialisées pour la plupart) où ils avaient vécu auparavant. Dans le même temps, nous avions le souci que les personnes s'intègrent au mieux, non seulement dans l'établissement, mais dans la ville et dans le territoire.
Nous sommes donc partis des lieux pour retracer des itinéraires. Construire un travail autour des images du territoire nous donnait aussi la possibilité de sortir de l'établissement à travers des expositions.
L'intérêt principal est que les personnes progressent là où elles sont accueillies avec la pleine conscience de leurs valeurs personnelles à travers les expériences qu’elles ont vécues et que nous aidons à valoriser.
Il s’agit bien ici de permettre une expression des personnes par rapport à ces lieux et, par conséquent, à des événements et des moments de vie mais avec lesquels il est possible d’avoir une nouvelle approche.

(Re)visiter le passé pour préparer l’avenir

Le projet a débuté peu après l'ouverture de l'établissement en 2005 avec le doyen de la résidence, Daniel, âgé alors de 65 ans, et s'est étalé sur plusieurs mois. D'autres résidents ont accompagné Daniel notamment lorsqu'ils avaient partagé avec lui des moments de vie et de travail.

Le projet, selon la demande, peut concerner une personne individuelle ou un groupe (par exemple des personnes aujourd'hui à la retraite et qui ont travaillé ensemble toute leur vie d'adulte en ESAT).

"Images et parcours de vie" se déroule en plusieurs temps, plusieurs rencontres. La ou les personnes, leur éducateur référent et la photographe, vont en visite sur les lieux choisis. Jacqueline Trichard photographie selon les indications des personnes. Par la suite, tous se retrouvent autour des photographies pour les regarder, discuter, commenter les images et se raconter. Ces rencontres sont enregistrées puis retranscrites très fidèlement par Jacqueline Trichard. Les récits personnalisés et les photographies sont présentés et disponibles dans des classeurs. Des planches sont ensuite conçues par Jacqueline Trichard pour être exposées. Les personnes concernées par les parcours sont présentes pendant les expositions et se sont elles qui accueillent le public et assurent la visite.

Cinq expositions ont été organisées : à Melun lors d’une rencontre des associations médico-sociales seine-et-marnaises, puis dans le grand hall du Conseil général 77, lors d’une rencontre de partenaires de l'association Culture du cœur à Nangis (77), à la mairie de Nanteuil-les-Meaux. En 2012 nous avons choisi de présenter un parcours de vie en éditant une brochure.

Le projet a été mené en étroite collaboration avec l'équipe éducative représentée par l'éducateur référent et la psychologue de l'établissement. Toute question introspective est reprise par l'équipe pour ensuite travailler autour de la communication, de ce qu'on peut dire autour de soi dans le respect de l'intimité.

Autant qu'il était possible, des amis, voisins, la famille se sont joints à nous pour partager leurs visions, leurs points de vue. Jacqueline Trichard, la photographe, a, quant à elle, considéré les personnes participantes à ce projet, comme ses "directeurs artistiques". Ce sont eux qui ont guidé le travail photographique.

Les moyens

De 2006 à 2012 la Résidence des Servins a financé ce projet pour un montant de 27 450 euros à travers l'organisation de déplacements sur différents lieux désignés par les résidents ou leur famille, le règlement des honoraires de Jacqueline Trichard, photographe-plasticienne et les frais techniques de fabrication des expositions.
- frais de déplacements (kilomètres et repas)        
- honoraires de Jacqueline Trichard, photographe-plasticienne                                      
- frais techniques des expositions                         

La brochure éditée cette année nous conforte dans l'idée que ce mode de diffusion est également intéressant pour les personnes que nous accueillons : un objet qui peut être conservé, montré, offert à la famille ou aux proches. C'est également un support de communication intéressant pour l'établissement qui peut contribuer à modifier l'image du handicap. Nous aimerions trouver les financements pour éditer l'ensemble des parcours.

Redécouvrir sa vie et la faire découvrir aux autres

Pour les personnes, retrouver des lieux, villes, quartier, autres établissements et surtout se remémorer des liens avec des proches s'est avéré une expérience riche en émotions, en redécouvertes, en découvertes.

Si le principe est reproductible (retracer le parcours de vie d'une personne), le rendu artistique lui est inédit et fortement lié à la démarche spécifique du travail photographique de Jacqueline Trichard et de la qualité particulière de sa relation avec les personnes concernées.

Ce type de projet est reproductible dans son intention et dans l'exigence qu'une structure peut avoir en interrogeant un artiste sur la question des manières de considérer des personnes handicapées en lien étroit avec les compétences éducatives des équipes.

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 50 - 30 = ?
Votre réponse: