Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Association Les Amis de Pierre Le passeport Handi’Ami du Festival AUTREMENT
Pour aller plus loin
Association Les Amis de Pierre
  • 15 Allée Clos Fleuri 45000 ORLEANS France
  • 0238433122
  • directeur@nullamisdepierre.com
  • Amis de Pierre
  • directeur@nullamisdepierre.com
  • Foyer les Amis de Pierre


Le passeport Handi’Ami du Festival AUTREMENT

  • Inclusion : Autre
  • Europe : France
  • Fiche candidature

Par Amis de Pierre le 12/07/2013

Handi'Ami, le passeport : cet outil a été mis en place pour favoriser les échanges effectifs lors du Festival AUTREMENT. Les groupes scolaires, les familles et les personnes ayant un handicap (déficience intellectuelle) ont ainsi pu dialoguer 'en inclusion' autour des activités organisées.

1- Le contexte :

    L'association "Les amis de Pierre" a été créée en 1987 par des parents. Un foyer de vie avec internat a ensuite ouvert ses portes fin 2001 pour accueillir 22 adultes présentant une déficience intellectuelle et bénéficiant d'une orientation de la CDAPH en foyer de vie. En 2007, l'ouverture d'une maison a permis d'accueillir 8 personnes supplémentaires portant l'effectif total à 36 résidents (24 internes et 12 externes).
Notre association, située dans le centre-ville d’Orléans, gère un foyer de vie et foyer d’accueil médicalisé de 36 places. Pour cela, elle dispose d’une propriété sur laquelle sont implantés 4 bâtiments : administratif, centre d’activités, foyer hébergeant les places du foyer de vie et une maison pour les places médicalisées.
Les projets associatifs et d’établissement des Amis de Pierre ont pour objectifs principaux de développer des solutions d’hébergement pérennes pour les personnes accueillies et de travailler l’intégration, l’épanouissement et l’autonomie de celles-ci.  Pour cela, elle a mis en place une organisation en 5 pôles permettant de proposer une offre diversifiée d’activités et d’accompagnement : pôle de la vie quotidienne, pôle des loisirs et culture, pôle d’activités artisanales, pôle d’activités à visée thérapeutique et pôle d’activités sportives.
Nous pouvons proposer une palette très variée d’activités tels que : Rugby, basket, escalade, piscine, équitation, vélo, bougies, savons, bois, jardinage, arts visuels, ferme pédagogique, journal, médiathèque, théâtre, ….

2- La finalité de l’expérience :

La mise en œuvre du festival répondait à 2 objectifs. Le premier était de célébrer les 25 ans de l’association en organisant un festival permettant de montrer les capacités de personnes en situation de handicap au sein d’activités diverses en lien avec les partenaires avec lesquels nous travaillons depuis plusieurs années. Le deuxième était de continuer à développer des échanges avec des écoles primaires et secondaires pour permettre de changer le regard des enfants auprès de ce public.

Afin de susciter de réels échanges avec les personnes handicapées, nous avons imaginé le principe du passeport Handi’Ami. Chaque visiteur récupère un passeport à l’accueil, puis le fait tamponner après chaque passage au sein d’une activité, puis récupère un autocollant Handi’Ami à l’issue de la journée s’il a effectué 3 activités différentes. Ce principe permettait aux visiteurs d’avoir de véritables échanges avec les personnes handicapées qui animaient chaque atelier.
Notre attente était de générer des échanges entre les personnes autour d’activités sportives, artistiques et artisanales et non de montrer les capacités des personnes handicapées.
Nous avions plusieurs freins à ce projet : le premier provenait des appréhensions du personnel et des familles. Pour cela, nous avons travaillé avec eux en amont sur la tenue des ateliers.
Le deuxième était de mobiliser suffisamment de personnes pour que le public soit présent lors du festival. Un plan de communication a été élaboré pour permettre d’être suffisamment vu et entendu avant le festival par le biais de différents médias.
Le troisième était d’ordre financier, compte tenu de l’importance de la manifestation et de son caractère professionnel que nous avons voulu mettre en avant. Ce projet a mis 2 ans pour aboutir par la recherche de mécènes.

3- La mise en œuvre :

Le festival a eu lieu les vendredi 24 et samedi 25 mai 2013 à Chécy, agglomération d’Orléans. La première journée était dédiée aux écoles et collèges. Près de 300 jeunes provenant de 4 ensembles scolaires différents, sont venus durant cette journée.
Nous avions organisé une soirée de gala pour les 25 ans de l’association au cours de laquelle plus de 300 personnes étaient présentes.
Le samedi était ouvert au grand public. Nous avons eu la surprise et la joie de voir revenir en famille beaucoup d’enfants venus la veille. Au total plus de 400 personnes se sont relayées le samedi.
Chaque visiteur était invité à retirer son passeport à l’accueil, puis il ou elle se dirigeait vers l’activité qui lui plaisait, et se faisait tamponner son passeport à l’issue de l’activité, puis continuait vers d’autres activités. A la fin, elle revenait à l’accueil pour retirer son autocollant label Handi’Ami.
Dans chaque îlot un certain nombre d’activités était proposé ; soit pour le sport, des ateliers de tirs et d’adresse animées par des personnes handicapées au sein de l’atelier basket. Pour l’artisanat, ils avaient le choix de fabriquer une bougie, de rempoter une fleur avec les explications des personnes handicapées ou de participer à un atelier Djembé en compagnie de personnes handicapées.

4- Les moyens :

Sur le plan humain, nous avons mobilisé plus de 40 bénévoles sur les 3 journées (dont 1 journée pour la préparation), 8 structures médico-sociales et 8 associations sportives et culturelles avec de 2 à 4 personnes pour chaque structure.
Sur le plan financier, le coût d’une telle manifestation peut s’élever à près de 50 000 €. Nous avons eu plusieurs mécènes qui nous ont aidés à monter ce festival.
Sur le plan technique, nous avons eu recours aux services techniques de la mairie de Chécy et à une société spécialisée, Instants de Culture, représentée par Mr BACHIMONT.

5- Quelle évaluation

Les objectifs que nous avions fixés au préalable ont été atteints.
Nous avons dépassé nos espérances quant au regard que les personnes posaient sur le handicap. Par le biais de ces activités, les personnes handicapées ont été valorisées et se confondaient dans le public.
Nous avons recueilli plus de 140 passeports remplis, ce qui est un bon score, avec surtout un engouement pour les activités pour les enfants.
Nous pensons accentuer notre action en direction des écoles par le biais des échanges autour d’activités car cela permet réellement de faire collaborer des personnes handicapées et valides ensemble autour d’un objectif commun, qu’il soit ludique, sportif ou manuel.

Les limites ont été surtout d’ordre financier (car nous ne voulions pas d’un festival au rabais ou « artisanal » type kermesse), mais aussi de mobilisation de familles et de confrères [en fonction des disponibilités de chacun].

L’enseignement que l’on peut en retirer, est que l’on a vu beaucoup de monde en quête de sens et qu’ils étaient visiblement très heureux de passer des moments fructueux avec les personnes handicapées. Que celles-ci ont des capacités, notamment relationnelles que l’on peut développer.
A ce stade, nous envisageons soit une 2ème édition, soit des journées pédagogiques axées vers les écoles. Cela dépend surtout des financements et disponibilités que l’on pourra obtenir.

Voici des liens pour regarder les vidéos réalisées pour le festival
http://www.amisdepierre.com/actualites/festival-autrement-24-25-mai-2013

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 5 + 5 = ?
Votre réponse: