Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Action promotionnelle et artistique pour le développement (APAD) Cameroun : Structures Inadaptées aux Handicapés Physiques et Conséquences
Pour aller plus loin
Action promotionnelle et artistique pour le développement (APAD)
  • Deido Douala 13086 Douala Cameroun
  • (00237) 99 57 79 79
  • engoarts@nullyahoo.fr
  • elie
  • engoarts@nullyahoo.fr


Cameroun : Structures Inadaptées aux Handicapés Physiques et Conséquences

  • Résidentiel : Hébergement
  • Afrique : Cameroun
  • Témoignage

Par elie le 05/08/2010

A) STRUCTURES INADAPTEES

Le Cameroun est certes un pays en voie de développement, ce qui pourrait quelque part justifier les problèmes structurels auxquels sont confrontées les personnes handicapées. C’est en général un problème d’accessibilité aux différents immeubles.

Les constructions sont faites sans tenir compte que peuvent aussi y accéder les personnes handicapées.

Cependant, une sensibilisation des populations et des pouvoirs publics serait nécessaire.

L’artiste ENGO raconte son calvaire ;
"De l’école primaire au secondaire, je faisais chaque jour la pénible épreuve de gravir et de descendre des marches d’escaliers :

- 2 ans à l’école publique de Nkomondong (CM1 et CM2)
- 2 ans collège d’enseignement secondaire et technique commerciale de Douala, 2e année en 4e Année comptabilité
- 2 ans au lycée technique de Koumassi Douala
- 1 an collège Integ Douala.

Moi je vais à béquilles, alors qu'il y avait un camarade du lycée qui allait à quatre pattes : on peut imaginer ses difficultés.
C’est un problème grave car présent à tous les niveaux :
- les structures administratives.
Certains sont dans des immeubles sans ascenseur, d’autres sont entièrement impraticables pour les handicapés. C’est ainsi qu’on trouve par exemple des bureaux du service social au premier étage d’un immeuble alors que celui-ci est supposé recevoir des personnes ayant un handicap. C’est le cas du service social du commissariat du neuvième arrondissement de la ville de Douala.

Les hôpitaux ne sont pas en reste car il y en a où l’on trouve les salles de consultation, d’urgence et même les salles d’accouchement au deuxième niveau sans ascenseurs.

Pire encore l’aéroport international de Douala qui est sans escalier roulant, avec ses toilettes publiques au sous-sol. Tout ceci n’est qu'obstacle à l’épanouissement des personnes handicapées.


B) CONSEQUENCES

Les conséquences ici peuvent se présenter à deux niveaux.

a) les accidents chez les personnes handicapées :
‘‘Alors que j’allais établir ma carte nationale d’invalidité au service social du commissariat du 9ème Arrondissement de la ville de Douala, je suis tombé des escaliers avec le Monsieur de bonne volonté qui me portait sur son dos. J’en suis sorti avec une double fracture du tibia et un déboîtement de la cheville, mon pied à 60% VALIDE. Avec 6 mois d’incapacité et sans assurance, je vivais grâce à ma pauvre famille et aux secours des amis.

Il est important de signaler que beaucoup en sont victimes.
Vous pouvez voir la photo où je suis cloué dans mon lit avec la jambe plâtrée. 

b)Le chômage chez les personnes handicapées

Beaucoup des personnes handicapées sont des intellectuels , mais très peu sont embauchées car les structures ne leur sont pas favorables.
Comment peut on employer un handicapé physique dans une boîte dont les bureaux sont au 2e,3e voire 7e niveau, d’un immeuble sans ascenseur ?

Mon ami Vincent TIOGO qui va à quatre pattes, avec à son actif une maîtrise en finance et économie, en sait quelque chose.
Très souvent le dossier est favorable et accepté à l’étude du CV, mais une fois qu’on se présente, on est confronté aux obstacles structurels qui obligent les futurs employeurs à regretter le dossier par des rendez-vous sans espoir et sans suite.

C’est l’une des causes du chômage, et de la pauvreté qui frappent les handicapés physiques.
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 4 + 4 = ?
Votre réponse: