Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER « Prends soin de toi », une invitation prise à la lettre au salon d'esthétique pour homme à l'ALLIANCE, France
Pour aller plus loin
FONDATION DES AMIS DE L'ATELIER
  • 17 rue de l'Egalité 92290 CHATENAY-MALABRY France
  • 01 46 29 59 00
  • contact@nullamisdelatelier.org
  • bouval
  • foyer.alliance@nulllesamisdelatelier.org
  • foyer l'Alliance


« Prends soin de toi », une invitation prise à la lettre au salon d'esthétique pour homme à l'ALLIANCE, France

  • Vie sociale et quotidienne : Vie personnelle et affective
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par bouval le 06/08/2010

Résumé : Dix résidents de l'alliance prennent conscience de leur propre image par des soins esthétiques, en deux groupes à raison d'une matinée par semaine. Ce n'est pas "efféminé" de s'occuper de soi-même, osent-ils affirmer. Au delà d'un apprentissage concret, prendre soin d'eux peut aussi les conduire à une détente, un mieux être et à passer symboliquement la frontière du "j'ai un corps" à "je suis un corps".   

1 –Contexte

Le foyer de vie l’Alliance est situé au sud de l’Ile de France à Verrières le Buisson, agréable ville pavillonnaire. C’est un Foyer de Vie qui accueille 40 personnes en situation de handicap mental. Il comprend un internat pour 29 résidents et un externat pour 11 résidents. Ce foyer est géré par l’association les Amis de l’Atelier et financé par le conseil général de l’Essonne.
Construit sur deux étages, il est divisé en trois zones : deux sont réservées aux logements des résidents en chambre individuelle, une autre zone est consacrée aux ateliers à la salle de restauration, aux bureaux.
Un grand jardin entoure le bâtiment à l’esthétique affirmée, contribuant à son intégration dans le quartier et à l’image positive déjà recherchée par l’association au travers du cadre de vie.

2- Finalité

En arrivant sur mon poste au foyer de vie l’Alliance, je souhaitais apporter quelque chose d’innovant en matière d’activité éducative qui serait enrichissante pour les résidents du foyer. J’ai remarqué qu’un grand besoin se faisait ressentir, des résidents étaient mal rasés, pas coiffés, avaient la peau sèche. Ils ne prenaient pas soin d’eux-mêmes, de leur apparence et cela pouvait être un frein à leur insertion sociale et dans le groupe même du foyer.
Cette activité a pour objectif de prendre conscience de sa propre image par des soins d’esthétisme et aussi se détendre pour un mieux être.
L’esthétisme c'est apprendre les soins quotidiens pour un homme : se raser, se coiffer, entretenir ses ongles, se couper les poils disgracieux, prendre soin de sa peau, se parfumer.

3- la mise en œuvre

Elle s’est déroulée en plusieurs étapes :
- rédaction du projet d’activité : ses objectifs, effectif du groupe, fréquence des séances, budget et lieu de l’activité, modalités d’évaluation.
- validation par le responsable du service
- permettre aux résidents de choisir leurs produits d’hygiène pendant l’achat afin qu’ils s’impliquent dans cette démarche
- élaboration d’une grille d’évaluation individuelle permettant de mieux repérer les besoins personnels ainsi que les progrès des résidents
- une évaluation d’une part des résidents avec un entretien individuel en fin d’année reprenant tous les progrès effectués et les projets à travailler l’année suivante et évaluation également de l’activité elle-même ; correspond-elle toujours à leurs besoins ?

Deux groupes de 5 à 6 personnes sont constitués, l’un se retrouve le lundi, l’autre le mardi pour une durée d’environ 2h 30 :
1- On prend le temps de se poser, de se parler, de se dire ce dont on a besoin, de ce que l’on va faire puis l’activité se déroule dans un ordre précis
2- le rasage
3- l’entretien des ongles
4-le coiffage
5-les soins de la peau
6- le parfum

Ce suivi leur permet de se repérer pour ensuite être autonome dans leur toilette, de favoriser leur apprentissage : je vais me raser j’ai besoin d’une serviette, d’un rasoir, de mousse, de gant de toilette ; pour me coiffer, j’ai besoin de… . Cela fait appel aussi à leur mémoire.


4-Moyens

Je fais partie d’une équipe où exercent des éducateurs, des moniteurs-éducateurs, des animateurs et des Aide médico psychologiques. Cet atelier ne nécessite qu’un seul éducateur. Je l’anime depuis 3 ans, cela m’a permis de mieux le cerner. Maintenant, la prochaine phase du projet est d’inclure d’autres collègues pour le conduire aussi.

Le coût de fonctionnement de cet atelier est limité à l’achat des rasoirs, du matériel et des produits de soins. De préférence nous choisissons des produits de bonne qualité afin de valoriser les résidents.
Cet atelier nécessite peu de matériel, nous avons acheté un rasoir électrique au début de l’activité et nous utilisons aussi des rasoirs manuels.
Lorsque nos produits d’hygiène et d’esthétisme sont terminés nous allons les acheter avec les résidents, le budget annuel est d’environ 100€ pour les deux ateliers.

Pour cette activité, nous occupons un salon équipé de canapés et fauteuils afin de faciliter la détente des résidents. Nous utilisons aussi une salle d’eau de l’établissement.

5 – Evaluation

Certains résidents ont adopté cette suite d’actes et le font par eux-mêmes lors de leur toilette quotidienne.
D’autres auront toujours besoin d’accompagnement, ce temps est un temps de bien être, d’attention à soi même. Ils sont là pour se faire plaisir.
Je repère l’intérêt de cet atelier à l’envie des résidents d’y participer, après la pause il n’est pas nécessaire d’aller les chercher, ils viennent eux mêmes, ils sont heureux d’y participer et de se sentir bien ensuite. Certains parfois, arrivent tendus et repartent avec le sourire. Ils vont se montrer à d’autres. Ils ont une image positive d’eux-mêmes.

Lors de la proposition de cet atelier esthétisme réservé aux hommes seulement, j’ai eu quelques remarques : « je ne suis pas une femme » « c’est efféminé de s’occuper de soi même ». En tant qu’homme j’ai pu leur dire qu’il était nécessaire de prendre soin de soi, autant pour les hommes que pour les femmes.

Cet atelier, ne réclamant pas trop de matériel est reproductible quelque soit la culture et le milieu d’origine. En prenant soin de lui-même le résident va aussi vers une meilleure insertion sociale.
Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: