Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil handifestival international Festival culturel international des personnes handicapées, Sénégal
Pour aller plus loin
handifestival international
  • Rue 9 X Canal 4 Point E 16847 dakar Sénégal
  • + 221 77 657 61 36
  • handifestival@nullyahoo.fr
  • handifestival_843
  • handifestival@nullyahoo.fr
  • handifestival international


Festival culturel international des personnes handicapées, Sénégal

  • Vie sociale et quotidienne : Culture
  • Afrique : Sénégal
  • Fiche d'expérience

Par handifestival_843 le 05/08/2010

Festival culturel international des personnes handicapées
(HandiFestival International) www.handifestival.com


Le festival culturel international des personnes handicapées, HandiFestival International, vise l’intégration sociale, économique et culturelle des personnes handicapées. Il se tient périodiquement à la Maison de la Culture Douta Seck, à Dakar, au Sénégal et réunit des artistes en situation de handicap ou non de différentes nationalités pour un monde plus inclusif ou la différence est chantée


Contexte

Créé en 2007 par l’association Xamlé des personnes handicapées et l’agence de communication Baobab Communication, HandiFestival International se déroule à la Maison de la Culture Douta Seck à Dakar, au Sénégal.
Les deux premières éditions ont eu lieu en décembre 2007 et 2008 ; la troisième édition est prévue en mai 2010 au même lieu.

Finalités

Le festival souhaite toucher par ses actions les personnes en situation de handicap en particulier et toutes les populations en général. Il vise l’intégration sociale, culturelle, professionnelle et économique des personnes en situation de handicap.
Le festival tente de mieux faire connaître les artistes handicapés. Il essaie de promouvoir un autre regard du handicap auprès du public.
Les artistes handicapés se font connaître à travers le festival. C’est une occasion de nouer des contacts et de développer des partenariats et des échanges au plan national et international. Les spectateurs en situation de handicap ont à travers le festival une occasion de se divertir, d’étendre leur tissu de relation humaine, de sublimer leur handicap et de développer leur estime de soi.
Les parents, amis et autres personnes qui vivent avec des personnes en situation de handicap voient autrement le handicap. Le staff technique au delà du renforcement des capacités commence à avoir un réflexe d’intégration à tous les niveaux.

La mise en œuvre, le déroulement

Le festival est soutenu par le Président de la République du Sénégal et par son gouvernement à travers les ministères de la culture et des Affaires sociales ; il est aussi appuyé par la Fondation Orange Sénégal et des Ongs comme Plan International, Handicap international sans oublier l’association des musiciens du Sénégal et la fédération sénégalaise des associations de personnes handicapées.
Le festival bénéficie de campagne de presse tant sur le plan national et international. L’évènement est diffusé par tous les médias nationaux et par RFI et Africable.
Le festival propose au public plusieurs manifestations : concerts de musique, conférence, forum, colloque, ballet, théâtre, espace enfant, exposition d’œuvres d’arts et d’articles artisanaux, projection de film sur le handicap, débat.
Le festival est organisé par un comité composé de personnes en situation de handicap et de personnes dites « valides » ; c’est en général des journalistes des spécialistes dans le domaine de la culture ou de l’art et des universitaires.
Les participants viennent de pays africains, européens ou américaines. Il s’agit du Togo, Mali, Mauritanie, Congo, Gambie, France, Belgique, Espagne, Italie, Canada,

Les moyens

Le comité d’organisation est composée d’une vingtaine de membres bénévoles en situation de handicap ou non.
HandiFestival International est appuyé par l’Etat du Sénégal et par des ONG comme Handicap, international, Plan International, Fondation Orange Sénégal, le Président de la République
Le ministère de la culture nous octroie pour chaque festival la Maison de la culture Douta Seck. Nous pouvons aussi compter sur ces techniciens. Nous lançons des demandes de sponsors et des invitations à toutes les organisations privées ou publiques du Sénégal.

L’évaluation

En fait nous avons eu des satisfactions de taille. Le festival a permis de réunir comme un seul homme toutes les personnes en situation de handicap réparties en quelque 26 associations. Nous avons été en 2008 lauréat du Prix Harubuntu qui par un coup de cœur nous consacre parmi les projets porteurs d’espoirs en Afrique. Des groupes de musique de handicapés sont parvenus à décrocher des contrats en Europe. Le groupe Xamlé a participé au festival ORPHEE en 2008 à Versailles, en France
Le public a découvert de nouveaux artistes ; il a eu droit à des moments forts d’extase. Le comité d’organisation se consolide d’année en année avec des objectifs plus clairs. Les artistes en situation de handicap ou non ont des occasions de se faire connaître et de gagner tant soit peu de l’argent
HandiFestival est de plus en plus connu. Les demandes de participation viennent de partout dans le monde. Le public a réellement évolué de la première à la deuxième édition
Les difficultés sont principalement liées à la faiblesse de nos moyens. L’organisation d’un festival demande parfois au mois 3 mois à 4 mois de préparation. Le comité composé de personnes bénévole ne parvient à se réunir qu’après les heures de travail ou pendant les jours fériés.
L’on peut considérer le pas décisif que nous avons franchi est lié à l’accès des personnes handicapées dans le domaine de la culture.
La question qu’il nous faut résoudre est celle de sa pérennisation et de la professionnalisation surtout des artistes en situation de handicap pour pouvoir se mettre en compétition avec leurs homologues dits valides dans une dynamique d’égalisation des chances.
La culture et les arts peuvent faciliter l’intégration sociale des personnes en situation de handicap. La marginalisation n’y est guère présente. La création artistique peut avoir un aspect de thérapie sociale pour des personnes en situation de handicap dont l’estime de soi semble inhibée.
Nous envisageons de faire avec l’ensemble des artistes musiciens et danseurs en situation de handicap ou non, une chanson ou un album pour lutter contre l’exclusion sociale surtout des albinos dans le continent africain et pour sensibiliser sur les droits et l’égalité des personnes en situation de handicap en valorisant la différence. Ce projet pourrait accueillir aussi des musiciens en situation de handicap ou non d’autre pays comme Mamadou et Myriam, de groupes de la RDC, du Mali, Mauritanie, Jean Philippe Rykiel, Salif Keita, et peut être Stevie Wonder et le Groupe Israël Vibration
Ce type d’action peut se reproduire si la volonté et les moyens suivent.


www. Handifestival.com
 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 15 - 5 = ?
Votre réponse: