Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Los tinkers « Abrazando el tango », en embrassant le tango, les Tinkers, Uruguay
Pour aller plus loin
Los tinkers
  • - - - Uruguay
  • 00436644403349 / 0059899099988
  • info@nulltangoenpunta.com
  • Matias Haber
  • info@nulltangoenpunta.com


« Abrazando el tango », en embrassant le tango, les Tinkers, Uruguay

  • Vie sociale et quotidienne : Loisirs
  • Amérique du Sud : Argentine
  • Fiche d'expérience

Par Matias Haber le 15/04/2014

Après les premières classes données aux personnes porteuses de trisomie 21 (ou syndrome de Down) en Autriche, « Los Tinkers » a contacté l'Association Down d'Uruguay pour poursuivre l'expérience de l'autre côté de l'océan : danser le tango, créer des relations avec l'autre, promouvoir l'inclusion et démontrer ses capacités.

Un projet qui a donné un autre sens à la vie de Matias et Andrea

Il y a 3 ans, Andrea, danseuse professionnelle et Matias, chanteur de l'opéra, vivaient à Vienne et étaient un couple de danseurs de Tango. C'est alors que la compagnie « I dance Company », formée par des artistes professionnels avec le syndrome de Down, a appelé Andrea en tant que professionnel de tango. En fait, cette compagnie a voulu ajouter le Tango à leurs activités et cherchaient ceux qui l'enseignaient à Vienne.  Andrea a accepté et a invité son partenaire pour l'accompagner et de lui prêter assistance. Jusque là, il n'avait jamais travaillé avec des personnes ayant le syndrome de Down, et ils ont fait l'expérience en partant de zéro. Pour eux, c'était une expérience merveilleuse, qui sans doute a changé de vie.


Abrazando el tango, baileDe fait, quittant peu après leur activité professionnelle et de retour en Uruguay, Andrea et Matías ont décidé d'approfondir l'expérience. Donc ils ont pris contact avec l'Association Down d'Uruguay pour donner des leçons de Tango aux personnes porteuses de trisomie 21 et se sont engagés dans la création d'un festival de Tango avec des activités pour l'inclusion. Toutefois, les institutions de l'Association Down uruguayenne ne travaillet pas exclusivement avec le thème du syndrome de Down, mais accueillent des jeunes porteurs de trisomie 21 tout en rassemblant des personnes ayant d'autres types de handicaps : autisme, retard mental, neurologique ou psychologique ; alors Matias et Andrea ont appris à travailler également avec les gens qui ont d'autres types de handicap.

Enseigner les bases du Tango et apporter des bénéfices pour tous

Les activités proposées par l'association les Tinkers (les « bricoleurs ») se composent de deux parties : cours de tango organisés pour les personnes porteuses de trisomie 21, et le festival annuel « Tango à Punta » ouvert à tout le monde, avec une partie dédiée à l'inclusion. L'essentiel est que les personnes participant à ces cours aient déjà la base pour se retrouver à une milonga [bal tango]. Il ne s'agit pas vraiment pour eux qu'ils apprennent des pas spectaculaires ou des pirouettes, mais surtout de faire l'expérience de ce qu'est s'étreindre [se prendre dans les bras] et de marcher, de partager de la musique, c'est-à-dire : danser le tango.

Au-delà du fait de danser le tango, il y a d'autres avantages générés par le projet. Ces avantages peuvent être thérapeutiques : par exemple le Tango peut être un bon exercice pour les enfants autistes qui y apprennent à se mettre en lien avec l'autre [relation]. Au niveau de la société, l'organisation du festival permet notamment d'englober le thème de l'inclusion et de faire connaître le potentiel des personnes porteuses de trisomie 21. Pour les jeunes, le festival sert également de plate-forme d'intégration « au sein de l'inclusion » où les élèves d'Andrea et Matias venant de diverses régions du pays viennent se rencontrer.

Développement historique des activités

Après le premier cours qui a été donné aux gens porteurs de trisomie 21 en Autriche, l'Association les « Tinkers » a contacté l'Association « Down Uruguay » pour poursuivre l'expérience de l'autre côté de l'océan. De cette façon, ils ont commencé à donner des cours dans les locaux de l'Association Down à Montevideo et Punta del Este. L'année suivante, ils sont allés partout dans le pays dans les locaux de l'Association Down à l'intérieur des terres, ce qui a permis de donner une continuité au projet.  Dans chacun des lieux, ils ont été pendant toute une semaine mettre en œuvre un cours intensif de 1 heure et demie ou deux heures par jour. De fait cette expérience leur a permis de remporter un prix décerné par le ministère de la culture.


Dans le même temps, le festival « Tango à Punta » [Tango à la Pointe] a été organisé à Punta del Este, qui se déroule depuis 3 ans. Ce festival est destiné à toutes les personnes intéressées dans le Tango et contient une orientation particulière vers l'inclusion. En effet, le festival propose, en plus des cours inclusifs, une milonga inclusive [bal tango]. Donc cette année 2014, la rue de Punta del Este a même été fermée pour que les participants dansent dans la rue. En outre, il avait dans cette rue une exposition de photos prises l'année précédente, au cours de la première édition du festival « Tango à Punta » qui a eu lieu en Autriche, dans la ville de Bregenz. De telle façon que les gens pouvaient voir les photos et voir en même temps les participants danser ensemble dans la rue en direct. Lors de cette édition, a également été organisée dans le théâtre un spectacle sur le tango et l'inclusion, à laquelle tous les artistes et les enseignants présents au festival ont participé. Pour résumer, le cœur du projet de l'association "Les Tinkers" est l'organisation d'un festival de Tango en Uruguay dans les premiers mois de l'année et un autre festival en Autriche en septembre. Au cours des mois précédant, des cours inclusifs sont donnés, puis le festival fonctionne comme une plate-forme de rencontre pour les élèves. En Autriche, les salles de classe sont coordonnés avec l'Association « Lebenshilfe », présente à différents endroits dans le pays.Sala de espectaculo


Le projet a aussi commencé à se répandre dans d'autres pays et à devenir de plus en plus international : l'an dernier est apparue la proposition d'enseigner à Entre Ríos (Argentine), ainsi qu'en Allemagne et en Suisse. Le 21 mars, Journée internationale de la trisomie 21, une milonga inclusive avec les jeunes est prévue à Montevideo.

Mise en œuvre : moyens et matériaux

Pour l'instant, le projet est dirigé par ses deux créateurs : Matias et Andrea. Ce sont eux qui donnent les cours, organisent également toute la partie de l'activité du festival, qui comprend la logistique, le marketing et l'administration. Ils effectuent cette partie du travail par le biais de leur association « Les Tinkers », qui a été créée en Autriche et en Uruguay. Vu la croissance du projet et la quantité de travail que comprend l'organisation d'un festival, il serait bon d'avoir des fonds permettant la présence d'un employé qui aiderait à la partie administrative. Pour l'instant, ce sont seulement des personnes amies qui les aident pour cette partie de logistique.


L'Association « les Tinkers » n'a pas de locaux propres. Matias et Andrea coordonnent leur travail avec chacune des organisations concernant leurs disponibilités et se rendent dans ces locaux des partenaires. Les salles de classe sont donnés dans les établissements et dans la rue. Le seul endroit fixe est le festival. Pour financer leurs activités, il vante d'auspices par le gouvernement (ministère de l'education et culture, tourisme, politiques différentiels) et un système de parrainage dans le festival, qui toujours cherche à monter un bon dossier. Ce sont les salles de classe d'inclusion, ils sont donnés par la grâce. Claire si une offre, un budget assemblé, ne rejette pas il est. Mais en fait, les activités d'inclusion dans le festival sont gratuites. Le principe étant qu'autres activités permettent de financer cette partie. Matias et Andrea le voir comme un investissement de l'énergie et des connaissances précieuses.

Une expérience heureuse, un Trésor

Andrea et Matthias faisaient l'expérience de zéro, a cessé ses activités et cette merveilleuse expérience vous changé la vie. Il est impressionnant de voir que tout ce qui a déjà abouti à l'Organisation des trois éditions du festival « Tango à Punta » en Uruguay et en Autriche (avec le prochain en septembre). Aujourd'hui, ils sont agréablement surpris par ce qui s'est passé. Plus clair, l'organisation du festival leur coûte beaucoup d'énergie, a également des parties difficiles (y compris tout ce qui est à l'extérieur de la partie artistique).  Mais ils se sentent heureux, que plein d'optimisme et avide, il semble que ce projet a encore beaucoup de perspectives pour l'avenir. De temps à autre, Matias et Andrea est dit: « Que mignon ce qu'ils font à ces gars-là! ». Mais pour eux, les choses sont inversées : considérer qu'ils reçoivent beaucoup plus de Dan et voyez-le comme un Trésor.

Embrassant le tango - vidéo :


https://www.facebook.com/pages/Tinkers/315856765194473?id=315856765194473 & sk = info

Langue d'origine : Espagnol
Anne Chabert d'Hières
13/06/2014 11:34
Avez-vous des contacts à Paris ?
auriez-vous une version brève de votre film qu'on puisse relayer sur FAcebook ? Merci
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: