Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil MESSIDOR Le job coaching ou emploi accompagné : une voie vers l’insertion en milieu ordinaire de travail de personnes ayant un handicap psychique, Messidor, France
Pour aller plus loin
MESSIDOR
  • 163 Boulevard des États-Unis 69008 Lyon France
  • +33 (0)478780078
  • p.raynaud@nullmessidor.fr
  • Patricia Raynaud
  • P.REYNAUD@nullmessidor.asso.fr


Le job coaching ou emploi accompagné : une voie vers l’insertion en milieu ordinaire de travail de personnes ayant un handicap psychique, Messidor, France

  • Travail et activité : Intégration en entreprise
  • Europe : France
  • Fiche d'expérience

Par Patricia Raynaud le 19/04/2017

Le Job Coaching est dédié aux personnes souffrants de troubles psychiques. Leur fragilité ne leur permet pas d’être au fait des démarches à accomplir pour accéder à l’emploi ou de conserver leur emploi. Le Job Coaching est un accompagnement renforcé vers l’emploi durable.

1.    Le contexte


Messidor a été créée en 1975 sous forme d’association loi 1901. Le siège est situé à Lyon.  L’association gère des Etablissements et Services d’Aide par le travail (ESAT) et des Entreprises Adaptées (EA).
Une étude entreprise en 1974 par Vincent VERRY, Président fondateur, montrait les difficultés rencontrées par les personnes psychiquement fragiles pour affronter le monde du travail. Beaucoup restaient inactives et isolées faute d’établissements assurant la transition entre le milieu hospitalier et le monde économique.
Messidor accompagne aujourd’hui environ 705 personnes en situation de handicap psychique.
L’encadrement compte environ 205 personnes.
Messidor est présent en Région Rhône Alpes et en Charente-Maritime

-    Comment le job coaching est-il arrivé à Messidor?
Le job coaching est une méthode d’accompagnement qui s’appuie sur le  programme nommé IPS (individuel Placement and Support) qui offre un suivi intensif individualisé à la recherche d’emploi, au maintien et au soutien à l’emploi sur le marché ordinaire de l’emploi.
Après une expérimentation de trois ans en Haute Savoie et au vu des résultats, Messidor a décidé de mettre en place ce dispositif sur les sites MESSIDOR de Charente Maritime, Drôme, Loire et bientôt dans le Rhône et l’Isère.

 
2.    La finalité de l’expérience
 
Le Job Coaching est dédié aux personnes avec ou sans une RQTH et souffrants de troubles psychiques. Il s’agit d’accompagner les personnes qui  ne se reconnaissent pas dans des structures de milieu protégé et adapté ou des dispositifs de droit commun, et, qui ont des difficultés d’intégration sur le marché de l’emploi. Leur fragilité psychique ne leur permet pas d’être au fait des démarches à accomplir pour accéder à l’emploi ou de conserver leurs emplois. Ces personnes ont souvent un parcours chaotique qui rend difficile la valorisation de leur candidature et entraîne une perte de confiance en leurs capacités.

Quelles étaient les limites des actions d’insertion dans l’emploi déjà pratiquées dans les ESAT ou entreprises adaptées de Messidor?
Cet accompagnement renforcé vers l’emploi durable n’est pas possible pour toutes les personnes. La mission du Job coach est aussi d’évaluer les potentiels des personnes et de réorienter celles qui ne peuvent accéder à l’emploi direct vers d’autres dispositifs, tel qu’une entreprise adaptée ou un ESAT. Elle peut aussi amener les personnes à demander une RQTH.
 Le job coach se doit d’amener une expertise sur les capacités de la personne à intégrer le marché du travail ordinaire et dans quelles conditions.
-    Quelle population est particulièrement visée par le job coaching ou emploi accompagné ?
Ce sont des adultes souffrant de troubles psychiques et qui désirent intégrer le marché de l’emploi tout en bénéficiant d’un accompagnement intensif.

3.    Le job coaching en action

-    En quoi consiste le job coaching ou emploi accompagné pratiqué à Messidor ? Qu’est-ce qui en fait son originalité par rapport aux autres méthodes d’insertion ?
Cette méthode permet d’augmenter  les chances de trouver un emploi rémunéré en considérant les forces et préférences (travail sur le métier de rêve), seconder la démarche d’emploi (accompagner, orienter mais ne pas faire à la place), démontrer et expliquer la réalité du marché, déterminer le nombre d’heures de travail et palier aux difficultés, être en lien avec les référents médicaux, sociaux  et sanitaires

Le parcours comprend plusieurs étapes :
1.    Le profil professionnel : Il s’agit d’un suivi intensif, les rencontres ont lieu toutes les semaines. Ces rencontres hebdomadaires permettent de mieux connaitre les personnes, leurs parcours, leur profil et d’identifier les opportunités et les freins afin de trouver ensemble les leviers à mobiliser.
2.    La recherche d’emploi : Le diagnostic fait lors du profil professionnel permet d’établit un projet professionnel qui va permettre dans cette deuxième phase, de construire une stratégie de recherche d’emploi pour optimiser l’accès en emploi.
3.    L’accès à emploi : il doit être rapide sous forme de stages ou de petits contrats successifs.
4.    L’emploi : On y évalue les capacités et difficultés de la personne, à partir desquelles on va valider ou pas son projet professionnel. La mise en place du tutorat en entreprise est un enjeu important, il permet de faciliter l’intégration et d’optimiser l’adaptabilité. Le tuteur est en interaction constante avec le job coach qui se doit d’être présent et d’évaluer les mises en emploi.

-    Combien de temps suivez-vous les personnes ?
Il n’y a pas de durée de temps

-    Quel est le gain pour l’entreprise ?
Le recrutement d’une personne handicapée permet à l’entreprise de diminuer ou de supprimer sa contribution annuelle versée à l’AGEFIPH. Au-delà de l’aspect réglementaire, accueillir une personne en situation de handicap permet à l’entreprise d’affirmer sa responsabilité sociale. Notons également que si les mesures de compensation sont respectées, ce sont souvent des personnes consciencieuses et fidèles à l’entreprise.

 


4.    Les moyens mis en oeuvre


-    Sur le plan humain : Combien de personnes sont habituellement suivies par un job coach à temps plein ?
Un Job Coach doit suivre 20 bénéficiaires
-    Quels sont vos partenaires et prescripteurs?
Les partenaires prescripteurs sont les partenaires de l’emploi et du secteur médico-social


5.    Quelle évaluation faites-vous aujourd’hui ?

-     Combien de personnes accompagnez-vous en Job coaching à Messidor? Quel pourcentage renoue avec l’emploi ?
En général 50% des bénéficiaires ont été en situation d’emploi sur une année.

-    Quelles sont les raisons principales des échecs ?

Il y a plusieurs cas : Soit un défaut de médicaments, soit une mauvaise évaluation des moyens de compensation. Cela peut être aussi une entreprise qui ne met pas tous les moyens pour bien intégrer la personne.

-    Quelles difficultés avez-vous rencontrées ? Quelles sont les limites d’une action de ce type?

Lorsqu’une personne rencontre trop de difficultés, il est souhaitable de la réorienter. Le travail peut être mal traitant.


 








 

Langue d'origine : Français
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables. Les commentaires sont modérés.

Question: 10 + 4 = ?
Votre réponse: