Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil Organisations La Clarine


La Clarine

  • Nombre d'utilisateurs : 1

  • Nom du responsable : Claude Florival
  • Date de création : 1991
  • Adresse : Rue dieu d'en bas, 44
    7170 Fayt-lez-Manage
    Belgique Europe
  • Téléphone : 00 32 64 57 01 38
  • Email : clarine@nullskynet.be

Projet de l'organisation

La Clarine, rue dieu d’en bas, 44 à 7170 Fayt-lez-Manage



L'asbl Champs Libres a pour objet social de "promouvoir le droit à la diffé;rence, l'é;ducation, l'é;panouissement, la dignité;, le respect et le bien-être des personnes handicapé;es mentalement et physiquement".



Champs Libres s'est fixé; pour objectif de contribuer à une meilleure inté;gration des

personnes handicapé;es mentales en socié;té;, à leur accession à une plus grande

autonomie et à la valorisation de leur travail. Notre asbl occupe ainsi depuis 1995 une petite ferme (4,5 ha) de Fayt-lez-Manage entre La Louvière et Nivelles, un lieu propice à la ré;alisation d'une multitude d'activité;s diverses et endroit privilé;gié; de rencontre et d'ouverture entre personnes handicapé;es et non-handicapé;es. Elle a ouvert en octobre 2002 un service ré;sidentiel de nuit pour adultes, de même qu’un service ré;sidentiel de transition.



Le projet se veut pluraliste, ouvert sur le monde et poursuit é;galement, à côté; de ses valeurs pé;dagogiques, des objectifs militants : changer l’image que les personnes handicapé;es peuvent parfois inspirer aux personnes non-handicapé;es et favoriser leur insertion dans la socié;té;.



Description succincte du projet



La Clarine assure 3 types de prises en charge pour les personnes handicapé;es mentales adultes (tous trois agré;é;s par l’AWIPH) :



1. Le service de jour



Depuis 1995, l’asbl Champs Libres accueille chaque jour 25 « fermiers » au sein d’un centre de jour pour personnes handicapé;es mentales adultes (« Ferme de la Clarine»), centre dont l’originalité; est d’exercer l’ensemble de ses activité;s dans un environnement fermier. Culture, maraîchage, petit é;levage mais aussi retraitement de certaines ressources de la ferme en produits de consommation et vente sur les marché;s locaux, font le quotidien des personnes handicapé;es au centre de jour.



Depuis l’origine, l’insertion de la personne handicapé;e dans le milieu social local guide fondamentalement le projet pé;dagogique de la Clarine et se traduit par la participation active à de nombreuses initiatives à l’intention de la population environnante : marché;s locaux, grande fête de l’é;té;, stages à la ferme, accueil ré;gulier d’é;coles, de touristes et même d’entreprises Ces initiatives, souvent mené;es avec l’appui de la Commune de Manage, ont bien sûr pour but de renforcer la logique d’inté;gration de nos « fermiers » en les associant quotidiennement à la vie locale et en attirant un grand nombre de visiteurs à la Ferme. Ainsi, l’accueil de classes vertes, où les personnes handicapé;es elles-mêmes jouent le rôle de guides, ou encore la vente des produits de la Clarine sur les marché;s sont autant d’occasions pour le fermier et son travail d’être positivement mis en valeur. Au service du projet pé;dagogique, ces initiatives contribuent é;galement à resserrer le tissu social environnant, dans une ré;gion à bien des é;gards dé;favorisé;e, et pour laquelle la vie à la ferme repré;sente le plus souvent un monde peu familier. La grande fête de l’é;té; à la Clarine est ainsi devenue l’une des fêtes locales les plus populaires de la ré;gion (plus de 1300 visiteurs lors de notre dernière é;dition en juin dernier).



De nombreux bé;né;voles, le plus souvent des habitants de la ré;gion, se sont é;galement fé;dé;ré;s autour du projet, apportant une aide pré;cieuse à toute l’é;quipe salarié;e.





2. le service ré;sidentiel de nuit



Depuis le 1er octobre 2002, l’association a é;galement ouvert un service ré;sidentiel à Haine Saint-Pierre (La Louvière) pour 8 pensionnaires (à quelques kilomètres à peine de la Ferme de la Clarine) : vu le succès du centre de jour, cette extension de notre prise en charge é;tait souhaité;e par la majorité; de nos fermiers et / ou de leurs parents / tuteurs. Le projet pé;dagogique qui guide ce service s’inspire directement de celui mis en oeuvre à la Ferme de la Clarine : l’objectif premier reste d’amé;liorer le potentiel d’inté;gration de chaque ré;sident dans une formule où sa capacité; d’autonomie est mise en valeur, de manière telle qu’on puisse envisager de prolonger sa prise en charge, si cela s’avère possible, par une formule d’hé;bergement en «autonomie accompagné;e».





3. le service ré;sidentiel de transition



Ce service est animé;, au dé;part du service ré;sidentiel de nuit, pour 12 personnes, toutes handicapé;es mentales adultes. Il consiste à accompagner les bé;né;ficiaires dans leur logement en autonomie, dans le cadre d’appartements supervisé;s par notre é;quipe é;ducative. Il ré;alise en fait en fait à sa manière une dé;marche obstiné;e du conseil d’administration depuis le lancement du projet « Clarine » en 1992 pour renforcer l’axe d’inté;gration des personnes dans leurs milieux respectifs.

Fiches d'expérience

Le cheval de trait, facteur d'intégration des fermiers de la Clarine, Belgique
La Clarine est née en 1992, à l'initiative d'un groupe de citoyens désireux d'offrir une solution de services innovante aux personnes adultes présentant une déficience intellectuelle dans notre région